Pour Annick Couttet, présidente de l’association des amis du Lavancher, cette journée est l’occasion de faire se rencontrer voisins, résidents et touristes, mais aussi « de collecter des fonds pour la rénovation du four, qui est déjà bien avancée. Nous organisons cette journée depuis 2012, c’est pour nous, également, l’occasion d’être les hôtes de tous ceux qui souhaitent passer un moment avec le village, et venir le découvrir. C’est également l’occasion de mettre en avant notre patrimoine, et montrer que l’on sait encore l’utiliser au présent, avec cette cuisson du pain. Un patrimoine vivant que nous avons plaisir à partager chaque année avec la même passion depuis bientôt dix ans. »

Article du Dauphiné Libéré du 6 juin 2018